le blog d'une jeune association d'éducation aux médias

mardi 24 juillet 2007

Bonbons reporters le Film

Et maintenant 18 minutes de bonheur sucré...violette,mashmalow,cola,chocolat glacés

Bonbons reporters
Vidéo envoyée par Thierry_3Dmedias

1 commentaire:

ingrid Otto a dit…

Lettre ouverte aux très (bon)bons reporters…


Un mot, un seul : bravo ! Voire une onomatopée, une seule : clapclapclap !
Parce que le reste serait superflu : comment réagir autrement face à ces 18 minutes de bonheur ?

Mais bon, vu que j’ai du mal à faire court et à ne pas me justifier – chacun ses vices –, je vais tout de même expliquer pourquoi ces (légitimes, ça veut tout dire) congratulations…

D’abord, rien à dire du point de vue technique : son nickel, images top, musiques on ne peut plus adéquates, montage impec’… C’est une journaliste (professionnelle siouplaît ;o) qui vous le dit/l’écrit, et qui ajoute que nombre de ses confrères et consoeurs n’arrivent pas à l’orteil de ces reporters en herbe – mais chut hein, ne le répétez pas ;o)

Ca, c’était pour la forme. Entendez par là : pour le côté méthodologique (Thierry je compte sur toi pour expliquer tous les mots ‘savants’ ^^)

Quant au fond, et bien… Rien à redire non plus. Parce que tout ça ne serait rien sans âme. Et de l’âme, il y en a à revendre, dans ce reportage. Questions pertinentes, innocentes sans l’être réellement, regards rieurs et sourires dans les voix… Bref, l’enfance en plein. L’enfance dans tout ce qu’elle a de plus pur, de plus beau. Dans toute sa splendeur, comme on dit. Dans toutes ces images… sucrées qu’elle nous renvoie.

Et surtout dans cette confrontation tant logique que paradoxale avec l’adulte. Pardon, l’Adulte. Qui, comme une gifle, reçoit cette image proustienne en pleine poire – « Les madeleines de chez ma vieille tante Germaine, qu’est-ce que c’était bon quand même… » Mais qui, histoire de se venger de cette enfance si belle et à jamais perdue, crache ses désillusions sur ceux qui sont en train de la vivre pleinement – leur enfance : « Oui d’accord, j’en conviens, certes, c’est bon au goût les bonbons. Mais bouh, vade retro satanas, édulcorants, faiseurs de caries, de surcharge pondérale, de diabète voire de cancer cancérissime du bidou, beuârk pas bons à la santé saine les bonbons, diantre fichtre diable que ça porte mal son nom… »

Taratata, que des bobards. Jaloux qu’on est, les Adultes. Point Carambar.

Faut pas nous écouter (enfin pas toujours ;o), nous les vieux schnoks : mangez-en des bonbons, vous les bouts de chou à la crème. Empiffrez-vous de bonbons. De tout plein de ‘crasses’ acidulées. Bon oki, et juste pour ne pas me coltiner un procès de la Ligue Anti-Caries-Sauvez-les-Dents-pas-de-Sagesse-en-Péril, un conseil d’adulte par excellence : lavez-vous les canines, les incisives, les molaires et toutes leurs copines émaillées. Deux fois par jour, même que. C’est l’idéal, y paraît. Et comptez en même temps les va-et-vient de la brosse, Dr Wakashima de la Nintendo DS en personne affirme que ça fait du bien à vos neurones. C’est dire.

Oups j’ai été longue. Mais je vous avais prévenus, les canaillous. Et surtout, ne changez pas. Jamais. Faites comme votre Thierry : il a 5 ans dans la tête. Au max. C’est pour ça qu’on l’aime. Que vous l’aimez.

Bizzz

Ingrid – qui n’a jamais dit «y a plus de jeunesse », et qui désormais est encore moins près de le dire.